Centre d'Analyse des Politiques Economiques et Sociales   Contact  |  Plan 
 

Présentation

CAPES PHASE III

Le 20 septembre 2010, le Gouvernement du Burkina Faso et la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) ont signé la Convention de Don N°251, pour le financement de la troisième phase du Centre d’Analyse des Politiques Economiques et Sociales (CAPES), pour une période de trois (3) ans.

Avec l’approbation de la phase III, le CAPES va renforcer son rôle d’institution clé dans l’appui à la formulation et à la mise en œuvre des politiques de développement, se manifester de manière efficace comme interface pour le dialogue entre l’Etat et les acteurs non étatiques sur les questions de développement et s’investir dans la formulation d’un programme-pays.

I. Description de CAPES III

I.1 Objectif principal

L’objectif principal de CAPES III est de contribuer à l’amélioration de la formulation et de la mise en œuvre de manière participative de la politique économique au Burkina Faso.

I.2 Objectifs spécifiques

La phase III du CAPES poursuit les quatre (4) objectifs spécifiques suivants :

1) Renforcer les capacités humaines et institutionnelles du CAPES pour la formulation et la mise en œuvre de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) du Burkina Faso ; *

2) Renforcer les capacités des cadres et des décideurs dans les principaux ministères à caractère économique et social, de manière à faciliter la formulation et la mise en œuvre de la SCADD ;

3) Assurer le suivi de la mise en œuvre de la Politique nationale de renforcement des capacités (PNRC) ;

4) Développer l’interface entre l’administration et les acteurs non étatiques pour promouvoir le dialogue sur les problèmes de développement économique au Burkina Faso.

I.3 Stratégies et composantes Quatre (4) stratégies vont guider la mise en œuvre de CAPES III :

1) Fonctionner en synergie avec les projets de renforcement des capacités des autres partenaires au développement ;

2) Développer une collaboration formelle avec le Secrétariat de la SCADD ;

3) Harmoniser les activités de recherche, de formation et les séminaires avec les besoins réels du pays ;

4) Formaliser le dialogue entre d’une part le secteur public et, d’autre part, le secteur privé et la société civile.

Sur la base de l’objectif principal, des objectifs spécifiques et des stratégies identifiées, CAPES III aura quatre (4) composantes :

1) Appui institutionnel ; 2) Formation ; 3) Recherches et études ; 4) Dialogue et activités de réseautage sur les politiques entre les acteurs de l’interface Etat-Secteur privé-Société civile.

I.4 Résultats attendus Les résultats suivants sont attendus de la phase III du CAPES :

  1. Des capacités renforcées du CAPES pour la mise en œuvre de la SCADD ;
  1. Une meilleure qualité de tous les produits du CAPES ;
  1. Une plus grande capacité des ministères à caractère économique et social pour la formulation et la mise en œuvre de la SCADD ;
  1. Un bon suivi de la mise en œuvre de la PNRC ;
  1. Une plus grande influence des acteurs non étatiques sur la politique économique nationale ;
  1. Un plus grand engagement de l’Etat et des acteurs non étatiques dans un processus de dialogue basé sur la participation.

II. Dispositions institutionnelles

Le Conseil d’Orientation est l’organe de gouvernance de CAPES III. Il a pour missions principales d’adopter le programme et le bilan annuels du Centre ; de décider des audits à conduire et de nommer les auditeurs ; de décider de toutes mesures propres à améliorer les performances du Centre.

Il se réunit deux (2) fois par an, en session ordinaire, et en session extraordinaire, chaque fois que de besoin.

Un texte réglementaire sera pris en temps opportun et fixera la composition, le mode de fonctionnement et de renouvellement des membres dudit Conseil.

Le Conseil d’Orientation pourra s’adjoindre des experts en fonction des sujets traités.

La Direction Exécutive du CAPES est l’organe chargé de la mise en œuvre des décisions du Conseil d’Orientation. Elle a à sa tête le Directeur Exécutif du CAPES qui est responsable de la réalisation des objectifs du Centre.

Le Directeur Exécutif exerce les fonctions d’administration et de gestion non expressément réservées au Conseil d’Orientation. Il assure l’application des décisions du Conseil d’Orientation ainsi que l’animation, la coordination et le contrôle de l’ensemble des activités du CAPES.

Le Directeur Exécutif s’appuiera sur les experts suivants : un expert en économie rurale, un expert en macroéconomie/analyse prospective, un expert en économie du développement, un expert en économie institutionnelle, un expert en sociologie, un expert en suivi-évaluation, un expert en interface et un expert en communication.

III. Exécution et Suivi-Evaluation

CAPES III fera l’objet de suivi et d’évaluation par application des procédures de l’ACBF : le projet devra notamment respecter les procédures en matière de retrait de fonds et de passation de marchés, soumettre à la Fondation des rapports d’activités semestriels et annuels ainsi qu’un rapport annuel d’audit des comptes.

Conformément aux procédures de l’ACBF, une revue dite « revue à mi-parcours » sera organisée dès que l’une des deux conditions suivantes aura été réalisée : soit la moitié du don a été décaissée, soit le projet est arrivé au milieu de son exécution.

La Direction du CAPES soumettra à l’ACBF un rapport final d’évaluation à la fin du projet.

Le cadre de la gestion axée sur les résultats sera utilisé pour le suivi et l’évaluation de CAPES III. Des indicateurs de résultats ont été définis qui permettront d’évaluer les performances du Centre du point de vue de la pertinence et de l’efficacité en termes de renforcement des capacités, de l’efficience dans l’utilisation des ressources et de la viabilité financière du CAPES. L’Expert en suivi-évaluation finalisera le Cadre de Mesure des Résultats et assurera sa mise en œuvre.